LIGNE DE SERVICE +32 51 43 16 20 GÉNÉRAL: +32 51 58 14 91
Accueil Cases Nourriture Warnez - Tri Optique 2023

Warnez - Tri Optique 2023

INTÉGRATION DE TRIEURS OPTIQUES DANS UNE LIGNE DE TRI EXISTANTE DE L’ENTREPRISE DE CONDITIONNEMENT DE POMMES DE TERRE WARNEZ, À THIELT

Deprez a équipé le site de conditionnement de pommes de terre de Warnez de nouvelles installations, dont deux trieurs optiques, tout en assurant la continuité de la production alors que la zone des travaux était inaccessible. Dans cette système, il y a eu une collaboration avec Visar Sorting. Découvrez ici le déroulement des opérations.

Le point de départ

Le tri des pommes de terre nettoyées dans l’entreprise de conditionnement Warnez se fait au moyen des trieuses optiques Newtec Celox. Les pommes de terre sont disposées dans des caisses et conservées dans l’entrepôt automatique avant d’être emballées. Si nécessaire, elles font l’objet d’un contrôle supplémentaire sur la table d’inspection avant d’être acheminées vers la ligne de conditionnement. "Actuellement, ce contrôle est réalisé sur 5 tables d’inspection, occupées par deux personnes, soit 10 personnes en permanence", explique Mathias Mergaert, Sales Engineer chez Deprez. "Initialement, l’entreprise avait demandé de trouver une alternative automatique pour l’une des tables d’inspection. Il y avait également une trieuse mécanique, mais elle ne répondait pas toujours aux besoins de Warnez. Nous nous sommes aussi penchés sur ce problème et avons donc entrepris un nouveau projet offrant plus de possibilités."

"Une opération à cœur ouvert et une cure de rajeunissement dans la foulée" – Kurt De Nys, CEO de Warnez

La solution

Pour mieux contrôler la qualité du produit fini, il a été décidé de remplacer les calibreurs à grilles existants et d’équiper la ligne de deux trieuses optiques Visar intégrées. Lors du contrôle, il est possible de faire tourner les deux machines simultanément ou de n’en utiliser qu’une seule. "Nous attendons de nos partenaires qu’ils nous expliquent comment mieux optimiser nos activités. Notre demande a été directement bien reçue, ce qui nous a permis de prendre immédiatement des mesures importantes", raconte Kurt De Nys, CEO de Warnez.

L’installation des trieurs optiques ouvre le champ des possibles en matière de tri. Mathias Mergaert : "Alors que les calibreurs à grilles ne pouvaient trier que 5 tailles de pommes de terre différentes, ces machines optiques peuvent trier jusqu’à 5 variétés différentes, les paramètres étant la qualité et le calibre. Il est également possible de faire des combinaisons flexibles ou d’opter pour l’option bon-mauvais." L’intégration des trieurs optiques contribue donc à un produit fini de haute qualité. Bien que la vitesse de contrôle dépende de la qualité du produit, cette installation bénéficie d’une capacité de tri allant jusqu’à 20 tonnes/heure pour des pommes de terre relativement grosses.

"L’installation des trieurs optiques ouvre le champ des possibles
en matière de tri."
- Mathias Mergaert, Deprez

Afin de créer un environnement de travail agréable pour les collaborateurs de Warnez, les deux machines Visar ont été pourvues d’un compartiment individuel visant à amortir au maximum le bruit. La zone étant nettoyée tous les jours, le choix de l’acier inoxydable était évident.

Le déroulement

"Le plus grand défi sur le plan de l’intégration concernait la zone où les travaux ont eu lieu, puisqu’elle était inaccessible de l’intérieur avec l’équipement de montage actuel. Le toit était notre solution", explique Yannick De Geeter, chef de projet. "Nous avons d’abord délimité la zone de travail par des bâches pour protéger le hall de production de la poussière et de la pluie et ensuite nous avons enlevé les tôles du toit pour y faire sortir le calibreur à grilles et y faire entrer les nouvelles installations. Mais là aussi, l’accessibilité nous a joué des tours. En effet, la grue nécessitait une certaine capacité de levage et le point le plus proche du toit ouvrant ne comportait qu’un passage étroit. Nous avons donc dû trouver la grue à tour idéale."

"Étant donné que l’entreprise Deprez est un partenaire fidèle depuis des années et qu’elle dispose d’une grande expérience, nous avons réellement été rassurés. En réalité, nous pouvons parler d’une opération à cœur ouvert de votre production et d’une cure de rajeunissement en même temps. Il était donc primordial de communiquer ouvertement, aussi bien avec les collaborateurs de Deprez, qu’avec ceux de notre propre département de sécurité et notre équipe de qualité", affirme Kurt De Nys, CEO de Warnez Potatos. "Au sein de l’entreprise, nous avons également des techniciens et la transition s’est faite de manière très fluide."

Nous avons également été confrontés à des défis techniques pour ouvrir le toit puisque  la présence de panneaux solaires nous empêchait de faire une ouverture à l’endroit le plus approprié. "Nous ne pouvions pas ouvrir entièrement la zone devant accueillir les installations, c’est pourquoi nous avons hissé des gerbeurs électriques à l’intérieur pour les assembler dans les endroits inaccessibles", raconte Yannick. "Comme le chantier était étroit et que nous devions réaliser les constructions sur différents niveaux, il fallait que le montage soit réalisé dans un bon ordre. L'installation consiste en un enchevêtrement en soi, il était donc crucial d’adopter une approche réfléchie." La ligne de production comportait déjà un système de remplissage des caisses, auquel les sorties de la trieuse Visar ont pu être parfaitement branchées.

"L’ordre du montage était fondamental pour cette étape"
-  Yannick De Geeter, chef de projet au sein de Deprez.

La météo devait être en notre faveur pour poursuivre les travaux sans interruption. "Dans le hall de production, la production s’est poursuivie en permanence et nous avons évité la pluie pour la production et l’installation. Malheureusement, il y a eu des averses l’avant-dernière nuit, mais grâce aux bâches, toute la zone de production a été protégée de la pluie. Et l’installation elle-même est entièrement équipée pour pouvoir recevoir des jets d’eau, elle a donc immédiatement reçu son baptême du feu."

Certaines machines démontées sont retournées à notre atelier de Kortemark pour être ajustées et révisées. Grâce à un agenda serré, l’intégration de la nouvelle installation s’est très bien déroulée et elle a même été terminée avant la date prévue. Nous nous sommes chargés de toute l’installation. Après deux semaines, les travaux étaient terminés et le toit a pu être refermé.

"Lorsqu’il s’est avéré que le démontage du toit était la seule option pour effectuer efficacement les travaux, j’ai d’abord émis des réserves. Maintenant que je constate que le projet a été livré trois semaines avant la date limite, je réalise que le plan s’est parfaitement déroulé", explique Kurt De Nys.

Le résultat

Tout a été installé dans un délai relativement court. Grâce à un démontage et à une installation efficace, la continuité de la production du client a pu être assurée. Deprez a pu apporter une valeur ajoutée à Warnez dans le cadre de ce projet ambitieux. Le fonctionnement interne a été amélioré tout en gardant le conditionnement opérationnel. La machine de tri optique mécanique sera réintégrée par Deprez à la réception des pommes de terre.

"Au cours des premières semaines du processus de production, nous avons rapidement constaté que la capacité des petits calibres ou des pommes de terre grenailles était nettement supérieure aux 2,5 tonnes par heure prévues et nous avons rapidement atteint 4 tonnes/heure."

"Le tri optique fonctionne tellement bien que nous sommes convaincus de remplacer à terme toutes les tables d’inspection. Cela constitue probablement un précédent dans le domaine du conditionnement des pommes de terre, mais des tests ont prouvé que les déchets pouvaient être réduits jusqu’à 30 % avec des trieurs optiques », poursuit Kurt De Nys. « Malgré tout le bon travail que les personnes font et ont fait aux tables d’inspection, le passage à l’automatisation complète est proche. Du point de vue humain et économique, le remplacement des tables d’inspection constitue une véritable optimisation du processus de production. Nous constatons déjà des économies de coûts à très court terme", conclut le CEO.

#pommesdeterre #calibreuroptique #Deprez #ingénierie #technologie #avenir #informatiquedécisionnelle#innovation #trieusedepommesdeterre #calibreurdepommesdeterre #trieuseoptique #triageoptique #machinedetrioptique #transformationdepommesdeterre#inspectiondeproduit #trieusealimentaire

"Merci pour votre superb service"
Warnez

CASES SIMILAIRE

Une installation de réception-triage et son bunker Triage en caisses avec traçabilité opérés en 2 x 30 Tonnes/heure Contact

This website uses cookies

Some cookies are necessary for the proper functioning of our website and therefore cant be refused if you wish to visit the site. Other cookies help us analyze data, these cookies can be refused. More information about cookies